Captain America 4 par le showrunner de The Falcon and the Winter Soldier

Un quatrième film de la série Captain America est en préparation chez Marvel Studios, mené par Malcolm Spellman, showrunner de la série The Falcon and the Winter Soldier.

Cette nouvelle nous arrive en exclusivité via The Hollywood Reporter, moins d’un jour après la diffusion de l’épisode final de The Falcon and the Winter Soldier sur Disney+. Un dernier épisode décrit comme un « season finale » et non un « series finale » par Marvel Studios, ce qui laisse sous-entendre qu’une seconde saison est plus qu’envisageable. Les aventures de Sam Wilson sont donc parties pour se poursuivre autant sur le grand écran que sur nos moniteurs et téléviseurs à domicile.

Le scénariste en chef & showrunner de la série est également la personne en charge de l’écriture de ce Captain America 4, à défaut d’un meilleur titre : Malcolm Spellman est désigné par Kevin Feige pour s’attaquer à l’héritage de Steve Rogers, après les trois premiers films allant de First Avenger (Joe Johnston, 2011) à Civil War (Joe & Anthony Russo, 2016). Malcolm Spellman n’est pas seul dans sa tâche. L’homme est d’ores et déjà épaulé de Dalan Musson, staff writer sur la série The Falcon and the Winter Soldier, notamment sur l’épisode 5.

Si nous ne savons bien évidemment rien de la trame narrative, du futur réalisateur ou des choix de casting pour ce quatrième film, l’épisode final de la série Disney+ présente Sam Wilson comme le nouveau porteur du bouclier, faisant de lui l’option la plus naturelle en termes d’acteur principal. Quant à James Bucky Barnes, sa présence dans Captain America 4 relève moins de l’évidence absolue que dans la série dont il partage l’affiche, même si, quoi qu’il arrive, sa vie reste intrinsèquement liée à celle du héros américain. Enfin, les paris restent ouverts aux amateurs de théories sur le retour de Chris Evans.

Sources : The Hollywood Reporter
Images Copyrights : Marvel Studios

Le remake de Knights of the Old Republic chez Aspyr

Relégué au canon Legends par Disney, Knights of the Old Republic fera son retour dans l’univers vidéoludique Star Wars via le studio Aspyr.

C’est en tant qu’invité dans le podcast MinnMax que Jason Schreier dévoile l’identité des développeurs actuellement en charge du nouveau jeu Star Wars : Knights of the Old Republic, il s’agit de Aspyr. La nouvelle est confirmée par Eurogamer. Basé à Austin et fort d’une vingtaine d’années de carrière, le studio est surtout connu pour avoir supervisé de nombreux remasters. On peut lui attribuer les récents portages Switch et Playstation 4 de Republic Commando, des deux opus de Jedi Knight ou encore de Episode 1 Racer.

Pour autant, les reporters de Eurogamer sont en mesure de préciser que ce nouveau projet Knights of the Old Republic tiendrait davantage d’un remake que d’un simple remaster. Un projet significatif pour le studio texan tout comme pour la communauté de fans de Star Wars, pour qui le dernier opus de Knights of the Old Republic remonte tout de même à 2004 avec The Sith Lords – sans compter le MMO The Old Republic lancé 2011.

Cette révélation fait suite à de nombreux bruits de couloir évoquant un retour de la licence depuis le début de l’année précédente. Des rumeurs initialement lancées par le site d’actualités pop culture Cinelinx le 23 Janvier 2020, relancées par l’insider Bespin Bulletin dans un podcast sur le fait que le jeu ne serait pas réalisé chez Electronic Arts ni par BioWare, appuyées sur ResetEra par Jason Schreier affirmant que personne ne devinerait l’identité du studio, et renforcées par Nate Najda de Wushu Studios, selon qui le studio désigné n’avait rien de mystérieux et s’avérait juste être un nom méconnu du grand public.

Sources : VGCEurogamer
Images Copyrights : Lucasfilm Games

Emilia Clarke rejoint la série Secret Invasion de Marvel

Emilia Clarke est en phase de négociations pour rejoindre l’une des séries Disney+ du Marvel Cinematic Universe, Secret Invasion.

L’un des nombreux projets en préparation du côté de Disney+ vient de recevoir une mise à jour au niveau de son casting. Bien que les sources de Variety et The Hollywood Reporter s’accordent à dire que nous n’en sommes qu’à l’étape des négociations, Emilia Clarke pourrait bien rejoindre l’aventure du Marvel Cinematic Universe, via la série Secret Invasion. Comme pour tout choix de casting éventé par la presse, il va de soi que ni les représentants de Marvel Studios ni ceux de l’actrice ne souhaitent émettre de commentaire pour le moment.

Potentiellement un rôle de plus pour Emilia Clarke dans les grandes sagas de la pop culture, après ses personnages de Daenerys Targaryen dans Game of Thrones (2011-2019), Qi’ra dans Solo : A Star Wars Story (Ron Howard, 2018) et Sarah Connor dans Terminator : Genisys (Alan Taylor, 2015). Si tout vient à se dérouler comme espéré, Emilia Clarke rejoindra un casting déjà composé de Samuel L. Jackson de retour dans le rôle de Nick Fury, Ben Mendelsohn de retour dans la peau du Skrull Talos, Kingsley Ben-Adir possiblement dans le rôle de l’antagoniste principal, et enfin Olivia Colman dont le rôle n’a pas pu être déterminé.

Prévue pour 2022, Secret Invasion fait partie des projets annoncés par Marvel Studios et Kevin Feige, à l’occasion de leur « Investors Day » au début du mois de Décembre 2020. Il s’agit d’une série développée à destination de Disney+, à l’instar de WandaVision et The Falcon & the Winter Soldier, qui termine bientôt son parcours de six épisodes. Kyle Bradstreet occupe le rôle de scénariste et producteur exécutif, deux positions qui résument bien sa carrière au sein de Hollywood, notamment sur les séries Copper (2013), Berlin Station (2016) et Mr. Robot (2015-2019).

Le titre du projet Secret Invasion est une reprise directe d’une série de comic books de 2008 où, au lendemain de la Civil War ayant déchiré les Avengers et leurs alliés, la Terre se retrouve compromise. Une faction de Skrulls métamorphes aurait potentiellement infiltré les rangs de l’Humanité et de ses champions, ces derniers étant contraints de suspecter n’importe qui parmi eux… Si nous ne pouvons déterminer à quel degré la série reprendra ou s’éloignera de la trame des comics, l’Histoire nous a appris que le Marvel Cinematic Universe et Kevin Feige s’appliquent très consciencieusement à suivre leur propre trajectoire, une trajectoire qui puisse rassembler les connaisseurs comme les néophytes.

Sources : VarietyThe Hollywood Reporter
Images Copyrights : Gage Skidmore (Emilia Clarke)

Gabriel Luna est Tommy pour The Last of Us

Gabriel Luna et Pedro Pascal sont les deux frères Miller, Tommy et Joel, pour l’adaptation télévisée de The Last of Us sur HBO.

Après les choix de Pedro Pascal et Bella Ramsey pour incarner les deux personnages principaux de la future série The Last of Us sur HBO, la production décide de recruter Gabriel Luna. L’acteur rejoint l’aventure post-apocalyptique dans le rôle de Tommy, le petit-frère de Joel, incarné par Pedro Pascal. Un choix qui marque clairement l’intention de ne pas rester enchaîné au matériau d’origine, Joel n’étant pas chilo-américain et Tommy n’étant absolument pas mexicain dans le jeu de base.

Ayant débuté sa carrière en 2005, Gabriel Luna n’a vu son parcours décoller qu’à partir de 2014, avec les séries criminelles Matador (2014), True Detective (2015) et Wicked City (2016). Marvel Television lui a ensuite offert le rôle significatif du Ghost Rider dans la saison 4 de Agents of SHIELD entre 2016 et 2017. Son dernier rôle majeur sur grand écran est celui du Terminator dans Terminator : Dark Fate (Tim Miller, 2019).

The Last of Us se déroule dans un monde dévasté par l’invasion d’un champignon bien réel, le Cordyceps, qui aurait muté pour contaminer l’Homme et transformer les infectés en créatures décérebrées et sauvagement agressives. 20 ans après le début de la pandémie, Joel Miller est devenu trafiquant au sein d’une Boston régie par la loi martiale et secouée par de multiples attentats contre l’autorité. Au détour d’une affaire de contrebande ayant mal tourné, Joel se voit confier une tâche aussi surprenante qu’inattendue : escorter une jeune fille, Ellie, en-dehors de la zone militarisée.

The Last of Us (Naughty Dog, 2013, Sony Interactive Entertainment)

The Last of Us est l’un des plus grands coups d’éclat de Sony Interactive Entertainment. Développé par le studio Naughty Dog à destination de la Playstation 3 en 2013, le jeu s’est vendu à plus de 17 millions d’exemplaires à travers le monde et a récolté plus de 50 prix. Non seulement en tant que meilleur jeu, mais aussi pour la qualité de son écriture, de sa direction artistique, de sa musique, sans oublier les performances de ses acteurs principaux, Troy Baker (Joel) et Ashley Johnson (Ellie). L’adaptation télévisée de The Last of Us représente le premier projet à être concrétisé par l’organisme Playstation Productions, créé en Mai 2019 afin de développer des adaptations pour les plus grands succès de la marque Playstation.

Co-production entre Playstation Productions et Sony Pictures Television, la série est écrite par deux têtes pensantes. Neil Druckmann, auteur et réalisateur du jeu d’origine, ainsi que Craig Mazin, celui à qui l’on doit notamment la série multi-récompensée Chernobyl sur HBO (Emmy Award 2019, en tant que Meilleure mini-série). L’épisode-pilote est réalisé par Kantemir Balagov. Au niveau de la production, les sociétés Word Games (de Craig Mazin), The Mighty Mint et le studio vidéoludique Naughty Dog se joignent également au groupe formé par les équipes de Sony.

Sources : The Hollywood ReporterVarietyDeadline
Images Copyrights : Gage Skidmore (Gabriel Luna)

Mads Mikkelsen rejoint Indiana Jones 5

Mads Mikkelsen rejoint Harrison Ford et Phoebe Waller-Bridge dans la prochaine aventure d’Indiana Jones.

Le projet Indiana Jones 5 fait partie de ces films en chantier depuis un long moment et dont le sort s’avère de plus en plus incertain, au fur et à mesure que l’acteur principal prend de l’âge – 78 ans à ce jour. Pour autant, le tournage est toujours prévu pour l’été 2021, avec une projection prévue pour le 29 Juillet 2022. La production semble rouler sur de bons rails, alors que Mads Mikkelsen se voit confirmé au casting, quelques jours après la nouvelle positionnant Phoebe Waller-Bridge dans le rôle féminin principal.

Si la presse hollywoodienne s’accorde sur le recrutement du célèbre acteur danois, nous n’avons aucune confirmation quant au rôle qu’il serait en mesure de remplir. Avec une cinquantaine de projets aujourd’hui à son actif, Mads Mikkelsen commence sa carrière de comédien sur des courts-métrages dès 1996. Les films auxquels il participe au début des années 2000 l’amènent à un certain rang de notoriété au Danemark, notoriété qui culmine au rôle du Chiffre, antagoniste principal dans Casino Royale (Martin Campbell, 2006). Ce chapitre de James Bond marque un changement de cap significatif pour la saga, un facteur qui ne fait que favoriser la réputation de son visage et de sa voix si particuliers à une échelle internationalle. Les trois années qui séparent 2013 et 2015 le placent dans le rôle de Hannibal Lecter sur la série Hannibal de la NBC.

Son rôle dans Indiana Jones 5 constitue un jalon supplémentaire sur son parcours particulièrement notable au sein des grandes sagas de la pop culture. Y figurent les personnages de Kaecilius dans Doctor Strange (Scott Derrickson, 2016) du Marvel Cinematic Universe, de Galen Erso dans Rogue One : A Star Wars Story (Gareth Edwards, 2016), de Gellert Grindelwald dans le futur Fantastic Beasts and Where to Find Them 3 (David Yates, 2022), sans oublier Clifford Unger dans le jeu vidéo Death Stranding du célèbre Hideo Kojima (2019).

Indiana Jones 5 est réalisé par James Mangold, metteur en scène de Logan (2017), Ford v Ferrari (2019) ou encore 3:10 to Yuma (2007). Un rôle autrefois occupé par Steven Spielberg, mais ce dernier a pris la décision de laisser sa place à autrui au début de l’année 2020, faisant du cinquième opus le premier film à ne pas porter sa signature historique. Le célèbre metteur en scène reste toutefois crédité à la production, aux côtés de Kathleen Kennedy, Frank Marshall et Simon Emanuel. Du côté des collaborateurs historiques figure également John Williams, encore une fois de retour après avoir imaginé la célèbre fanfare de l’archéologue… il y a 40 ans de cela.

Sources : The Hollywood ReporterVarietyDeadline
Images Copyrights : Gage Skidmore (Mads Mikkelsen)

Un film live-action Gundam sur Netflix

Jordan Vogt-Roberts, réalisateur de Kong : Skull Island, est attaché à la réalisation d’une adaptation live action de l’animé Gundam pour le compte de Netflix.

Le leader du streaming Netflix empoche les droits pour un nouveau projet exclusif. Cette fois-ci, nous parlons de la licence Gundam, une série animée née en 1979 et lucrativement déclinée en de nombreux films, jeux vidéo, jouets et ouvrages divers. Le scénario de cette adaptation produite par Legendary Pictures est signé Brian K. Vaughan, également producteur exécutif. Cale Boyter de Legendary Pictures supervise le travail, aidé dans sa tâche par le studio d’animation japonais Sunrise à qui l’on doit la franchise Gundam.

Gundam se déroule dans un futur où la surpopulation terrestre déplace de nombreux habitants de la planète vers des colonies extérieures. Un exode qui aboutit cependant à une guerre d’indépendance entre les colonies et la Terre d’origine, une guerre menée depuis des exo-squelettes robotiques.

Jordan Vogt-Roberts est rattaché au projet en tant que réalisateur. L’homme est associé à plus d’une quinzaine de projets, notamment des séries télévisées comiques. Single Dads (2009-2011), Funny or Die Presents… (2011), Mash Up (2012), Book Club (2009-2013) ou encore You’re the Worst (2014-2019). Sa carrière cinématographique se pare notamment du blockbuster Kong : Skull Island (2017) et de la future adaptation de la célèbre licence vidéoludique Metal Gear Solid.

Sources : The Hollywood ReporterVarietyDeadline
Images Copyrights : Warner Bros. (Ready Player One)

Janina Gavankar rejoint Borderlands

L’actrice Janina Gavankar est confirmée au casting de l’adaptation du jeu vidéo Borderlands, réalisé par Eli Roth et scénarisé par Craig Mazin.

Le monde particulièrement déjanté de Borderlands accueille un nouveau visage. Janina Gavankar est confirmée dans le rôle du Commandant Knoxx. Dans le jeu vidéo dont le film est adapté, un certain Général Knoxx est le leader de la Lance Écarlate, la force d’élite de la société privée Atlas Corporation, l’une des grandes entreprises spécialisées dans la fabrication d’armement. C’est aussi un antagoniste à affronter directement durant l’aventure des personnages principaux. Nous ne savons pas si le rôle du Commandant Knoxx est censé correspondre à celui du Général Knoxx ou s’il s’agit d’une itération différente.

Le jeu de looter-shooter Borderlands, développé par Gearbox Software et édité par 2k Games, se déroule principalement sur la planète Pandore dans un cadre post-apocalyptique hostile et sauvage qui n’est pas sans évoquer l’univers de Mad Max. Nombreux sont les mercenaires motivés par les histoires mirobolantes que l’on raconte sur les Arches, ces structures cachées aux yeux de tous qui renfermeraient d’incroyables trésors, d’où leur surnom de Chasseurs d’Arche. Des contes pour enfants qui fascinent pourtant les plus infâmes brigands comme les plus ambitieux leaders de sociétés privées. Quiconque trouverait une Arche serait peut-être en mesure de régner sur le monde.

Actrice d’origine indienne, Janina Gavankar a participé à une soixantaine de projets depuis 2000. Des projets qui incluent la série dramatique The L World (2007-2009), la série criminelle The Gates (2010), la série super-héroïque Arrow (2013), la série de vampires True Blood (2011-2013), la série de comédie sportive The League (2009-2015), la série de comédie criminelle The Mysteries of Laura (2014-2016), la série criminelle Sleepy Hollow (2017), et plus récemment la série dramatique The Morning Show (2019-2021). Côté grand écran, on a pu la voir face à Ben Affleck dans le drame sportif The Way Back (Gavin O’Connor, 2020).

Pour en revenir à l’adaptation de Borderlands, Janina Gavankar rejoint un casting déjà composé de Cate Blanchett, Kevin Hart, Jamie Lee Curtis et Jack Black, pour ne citer qu’eux. Si les grands noms sont présents pour le prochain projet du réalisateur Eli Roth, il en va de même pour le poste de scénariste. Craig Mazin lui-même signe le script de Borderlands, l’homme récemment auréolé de reconnaissance pour son travail sur la série Chernobyl (2019). L’auteur est actuellement au travail sur une autre adaptation télévisée de jeu vidéo, The Last of Us, pour le compte de HBO.

Sources : The Hollywood ReporterDeadline
Images Copyrights : Tina Rowden / FOX (Janina Gavankar) –

Deathloop repoussé jusqu’en Septembre 2021

Le jeu d’assassinat en vue FPS de Arkane Studios vient d’être retardé. Deathloop est maintenant programmé pour le 14 Septembre 2021.

Dans un message publié sur le compte Twitter de Deathloop ainsi qu’un message vidéo, Dinga Bakaba et Sebastien Mitton, respectivement Réalisateur et Directeur artistique, annoncent avec regret un report supplémentaire pour le futur jeu de Arkane Lyon. Il s’agit du second retard après une date initialement fixée en 2020, puis en Mai 2021. Le communiqué est bref et ne s’étend pas sur les circonstances du délai, mais les deux hommes évoquent notamment la santé et la sécurité de tous, sans pour autant compromettre la qualité et l’intégrité du titre en développement.

Deathloop nous place dans la peau de Colt, un tueur qui se réveille sur l’île de Blackreef, un lieu de tous les excès où les évènements d’un seul et même jour se répètent en boucle. Le seul espoir d’en sortir consiste à éliminer huit cibles, les Visionnaires, dans le laps de temps imparti, c’est-à-dire 24 heures. Et pour ne rien arranger, chacune de ces cibles a un agenda bien spécifique en fonction de la rotation du soleil, depuis le petit matin jusqu’à la tombée de la nuit.

Si les objectifs sont réinitialisés à chaque redémarrage de la boucle temporelle, les équipements et aptitudes spéciales obtenus par Colt resteront la propriété du joueur. Et par aptitudes, nous parlons bien de capacités surnaturelles tout droit sorties de la franchise Dishonored, dont Arkane Studios en est l’architecte. Un avantage qui ne sera pas de trop pour apprendre de ses échecs. Et si le concept initial ne pose pas suffisamment de challenge, tout joueur a la possibilité d’endosser le rôle de Julianna. Tueuse de Blackreef elle aussi piégée dans la boucle temporelle, Julianna garde un objectif bien à elle. Tuer Colt indéfiniment, à chacune de ses tentatives. D’où la dimension multijoueur du jeu de Arkane Lyon : envahir la partie d’un autre joueur et le stopper dans sa progression.

Il est important de rappeler qu’en dépit de l’acquisition de l’éditeur Bethesda Softworks par Microsoft (et de ses studios sous-jacents dont font partie les Arkane Studios), Deathloop reste une exclusivité Playstation 5 et PC pour une durée de 12 mois. Le jeu fait partie des deux exclusivités, avec Ghostwire : Tokyo, à être concerné par des accords conclus au préalable avec Sony, et donc respectés en conséquence par Microsoft. Deathloop rejoindra en toute logique le catalogue du Game Pass à compter de Septembre 2022.

Sources : Twitter (Deathloop)VGCPC GamerEurogamer
Images Copyrights : Microsoft

Edge of Eternity daté pour le 8 Juin sur PC

Le J-RPG made in France Edge of Eternity sort prochainement d’accès anticipé et se voit confirmé pour le 8 Juin 2021 sur Steam.

Une longue aventure est sur le point d’atteindre la ligne d’arrivée pour la petite équipe de Midgar Studio, logée dans le sud de l’Hexagone. Après une campagne Kickstarter complétée en début 2015, puis un accès anticipé ayant démarré à l’automne 2018, Edge of Eternity passera en version finalisée en Juin 2021. Dans la dernière publication sur la page Steam du jeu, le studio confirme l’arrivée des deux derniers chapitres de l’histoire. Avec 5 à 10 heures de contenu additionnel, Edge of Eternity propose donc une quarantaine d’heures d’action-RPG basé sur des combats au tour par tour.

L’histoire nous plonge dans le monde de Heryon, déchiré par des années de guerre contre une force alien. Après que l’ennemi ait fini par lâcher une maladie mortelle sur les habitants de la planète, Daryon et Sélène se lancent dans une quête pour trouver un remède à cette Corrosion.

Midgar Studio tient à remercier toute la communauté des joueurs qui a soutenu les efforts des développeurs durant ces années de travail. Un effort collectif auquel a notamment participé le compositeur Yasunori Mitsuda, un nom familier pour les amateurs du jeu vidéo japonais vis-à-vis des sagas Inazuma Eleven et Xenoblade Chronicles.

Il est bon de rappeler que le jeu est dans ses derniers jours de prix réduit. Actuellement disponible pour 16,74€ sur le Steam Store durant sa phase d’accès anticipé, Edge of Eternity prévoit de fixer son tarif définitif de 24,99€ à compter du 14 Avril 2021.

Sources : Steam Store (Edge of Eternity) – Midgar Studio
Images Copyrights : Maeka